Rechercher

Le kitesurf, même en temps de coronavirus?!

Alors que nous sommes encore en pleine incertitude, nous vivons tous ce temps de crise à notre façon. Pour certains, faire face au virus représente leur pain quotidien. Nous pensons ici au personnel médical, que ce personnel se situe dans ou en dehors de l'hôpital. Pour d'autres, il s'agit de prendre son mal en patience, confiné à domicile avec, parfois, l'impossibilité de sortir de chez soi. La liberté de mouvement qui nous est chère en occident, nous poussant parfois à des aberrations, est restreinte. Ce que l'on pensait normal et un droit inaliénable hier nous est maintenant interdit ou contrôlé par l'état.


Mais ces restrictions offrent aussi soudainement le temps de se poser des questions. Ce temps est alors pour nous l'occasion de mettre à profit une réflexion de fond sur comment nous vivons, sur le pourquoi de cette crise. Beaucoup d'analyses suggèrent, avec justesse et complétude, que c'est notre mode de vie qui est à l'origine à la fois des conséquences dramatiques de ce virus sur la santé humaine et de son émergence. La crise écologique que nous traversons permet son émergence en créant et en favorisant des interactions entre les humaines et ces nouveaux virus. Plusieurs d'entre nous réalisons alors notre santé déficiente en raison de notre alimentation, notre sédentarité, notre stress quotidien qui, tous ensemble, diminuent les capacités de notre système immunitaire à nous défendre efficacement contre une telle menace.



Mais pourquoi parler de cela dans un blog "de kitesurf"?!


Tout bon rider a commencé quelque part. Tout bon kiteux a vécu ses difficultés à un moment ou un autre. Que ce soit à marcher des heures sur la plage ou dans une lagune parce que remonter son vent relevait du défi, ou revenir à pied avec le plus gros spaghetti de ligne au monde qui mériterait un démêlage digne des meilleur.e.s trictoteur.euse.s. Rappelez-vous tous ces moments où, finalement, on pense être seul mais qu'en fait, au retour sur la plage, quelqu'un vient nous voir, nous proposer son aide, prendre de nos nouvelles. Ce quelqu'un qui vient prendre soin de l'autre, quelque soit l'histoire abracadabrante qui lui est arrivé.


Une telle histoire est, en principe, déjà arrivée à n'importe quel kiteux. Et dans ces situations, la communauté qui fait partie intégrante de la beauté de ce sport démontre sa grande solidarité. Une communauté habituée à l'entraide.


L'entraide qui est d'ailleurs une valeur fondamentale de l'ordre du vivant, qui est beaucoup vue et vécue sur les spots de kitesurf et devrait être cultivée aussi en temps normal (en temps de coronavirus et aussi après), nous poussant à tisser des liens forts et durables avec nos proches.

Alors on se demande, qu'adviendra-t-il de notre été? Et l'économie, elle? Personne n'a la réponse mais ce que l'on sait, c'est à quel point on peut changer nos habitudes drastiquement et rapidement. Alors, les "voyages", ceux qui nous dépaysent et nous donnent l'impression d'être parti 3 mois alors que nous n'avons quitté notre région que 2 semaines peuvent être abordés différemment. Par exemple, à travers une destination locale, comme les Îles-de-la-Madeleine. Une destination locale et aussi un paradis pour le kitesurf, Québecois qui plus est.



Là-bas, on parle notre langue (ou presque =P), on utilise la même monnaie, une mentalité différente est au rendez-vous ( "on a pas l'heure, on a le temps" s'applique), une solidarité perceptible et surtout, des produits locaux de qualité! Bref, une des rares places sur la terre où l'on peut être dépaysé tout en mangeant une poutine bien de chez nous. Cela mérite d'être vécu. Une belle manière de voyager qui remet la consommation locale au centre et qui crée des liens, chez nous, au Québec. Entraidons-nous dans ces moments incertains.


Ensuite, sur place, pourquoi ne pas privilégier un tourisme "d'action"?! Être dans le faire, dans le vivre.

Quel meilleur moyen de vivre une expérience qu'en s'initiant au kitesurf pour ancrer le souvenir des Îles en soi? Quoi de mieux pour la santé que de pratiquer un sport, qui plus est immergé en nature, sans carburant, à la seule force du vent. Et quelle sensation! Quelle sensation de se sentir emporté par cet élément au bout d'un cerf-volant! Toujours, un immense bonheur se fait ressentir, un immense sentiment de plénitude.

Ce qui est sur, c'est que ce sont ce genre de moments qui créent en nous des ressources, nous préparant à mieux gérer les phases plus difficiles que la vie nous réserve.


Alors l'été 2020 c'est l'été voyager local, goûter local, bouger local. L'été pour s'initier au kitesurf ou même l'été pour améliorer sa pratique en sport! Venez nous voir aux îles, venez vous libérer l'esprit et profiter de la magie des îles. Et si ça vous intéresse mais que l'incertitude reste présente, qu'elle soit économique, liée au logement ou plus concrètement comment s'y rendre simplement, appelez-nous, écrivez-nous, on se fera un plaisir de vous aider.


Ce sont nos choix qui dictent comment le monde marche, et non la marche du monde qui doit dicter nos choix.


-Anhooked Kite


Anouk et Guillaume Bellefleur



733 vues

ANHOOKEDKITE, école de kitesurf aux Îles-de-la-Madeleine

On est fier de vous présenter l'école! A très bientôt dans l'eau!

  • Instagram
  • Facebook

"Of all the paths you take, make sure a few of them are dirt!"

© 2020 by Anhookedkite