Rechercher

De l'importance de la solidarité!

Le kitesurf est un sport d'équipe! Aussi contre-intuitif que cela puisse paraître, que serions-nous sans la communauté? Bien sûr lorsque nous ridons, nous le faisons en principe seul (à quelques exceptions prêt, nous connaissons tous quelques extravagants qui font exception à cette règle, ou quelques dévoués prêt à faire du tandem pour offrir à d'autres une expérience mémorable!).

Mais qu'en est-il des à-côtés?! Il est toujours plus facile de décoller son kite avec de l'aide. Il est toujours plus facile d'obtenir des informations sur le spot avec l'aide des riders expérimentés qui en ont l'habitude. Il est toujours plus facile de se sortir d'une mauvaise passe avec l'aide des personnes qui nous entourent.

Cette aide ne concerne pas que les sessions auxquelles nous prenons part. La période dont nous sortons peu à peu l'exemplifie à merveille. En effet, la défense de nos intérêts à un niveau supérieur, soit face à la municipalité ou au gouvernement ne dépend pas beaucoup de nous. Cela dépend plutôt de certaines organisation, que ce soit des associations touristiques régionales ou des associations de professionnels. Comment aurait-on pu défendre les intérêts du secteur touristique auprès de la municipalité des Îles-de-la-Madeleine sans l'association régionale? Comment aurait-on pu défendre les intérêts des sports d'aventures ou du tourisme d'aventure sans une association telle qu'Aventure Écotourisme Québec? Une association qui est entrée en contact avec, par exemple, la Fédération Québécoise de Kitesurf, qui aura su porter à la connaissance des décideurs nos intérêts spécifiques, qui n'auraient pas été défendus sinon. Nos gouvernements fonctionnent trop sous la pression des lobbys, cette situation ne faisant pas exception. Mais parfois, le travail de lobbyisme révèle des côtés positifs, lorsqu'il est fait pour de bonnes raisons par les bonnes personnes. Le philosophe François Proust le disait, "sans solidarité, performances ni durables ni honorables".



Cela peut et doit être le mot d'ordre d'une société organisée pour et autour de l'humain. Et cette organisation nous implique tous, chacun à notre manière. Consommer local, faire partie des associations qui nous représentent et des fédération nous impliquant de manière à faire entendre notre voix. Prendre position en faveur des libertés du plus grand nombre, contre l'oppression et pour une meilleure inclusion des différences. La constitution Suisse commence avec ce préambule, "sachant que seul est libre qui use de sa liberté et que la force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres."


Et que la force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres... Organisons-nous de manière à faire entendre la voix de ce membre, serrons-nous les coudes, entraidons-nous. "Rien n'est solitaire, tout est solidaire. L'homme est solidaire avec la planète, la planète est solidaire avec le soleil, le soleil est solidaire avec l'étoile, l'étoile est solidaire avec la nébuleuse, la nébuleuse, groupe stellaire, est solidaire avec l'infini." - Victor Hugo - dans "l'entraide l'autre loi de la jungle" de Pablo Servigne et Gauthier Chapelle.


Guillaume Bellefleur


0 vue

© 2020 by Anhookedkite 

  • Instagram
  • Facebook